Gérard Dansereau

Afficher en Grille Liste

1 article

par page
Par ordre décroissant
  1. Urbania

    LES ARTISTES ET OEUVRES

    Urbania
    Disponible
    4 309,63 $CA
  2. À la recherche de son coeur perdu

    LES ARTISTES ET OEUVRES

    À la recherche de son coeur perdu
    Disponible
    4 344,42 $CA
Afficher en Grille Liste

1 article

par page
Par ordre décroissant
Gérard Dansereau

Bachelier en design graphique, Gérard Dansereau poursuit sa démarche comme artiste peintre parallèlement avec sa carrière de graphiste depuis plus de 40 ans. 

Amoureux de la couleur, des formes et des textures, Dansereau se fait notamment remarquer par la création de son fameux félin, le chat Kat Mandou, qui apparaît dans plusieurs de ses œuvres. Le peintre développe également une impressionnante série d’œuvres abstraites, qui nous entraînent aux confins d’un univers énigmatique. 

Dans l'un de ses articles consacrés à Gérard Dansereau, Robert Bernier écrit que « la peinture de Dansereau sort des sentiers battus, aussi bien par sa forme et son langage que par sa position dans le milieu des arts visuels. » Sa pratique témoigne d’une fructueuse multidisciplinarité. Chez lui, les éléments tels que jeux chromatiques, contrastes, textures s'amalgament à des inscriptions de lettres, d'images ou de fragments de textes. Influencé par le Pop art américain, Dansereau n'hésite pas à intégrer des signes, des notes personnelles et des emprunts à la culture populaire pour construire son propre langage visuel.  

Comme graphiste et illustrateur, il œuvra avec distinction dans le monde des communications graphiques aussi bien en édition qu’en publicité. Il a également enseigné les arts graphiques et visuels au Collège Ahuntsic. D’ailleurs, il existe maintenant le Prix Gérard Dansereau pour souligner l’excellence en illustration d’un étudiant du collège. Lui-même récipiendaire de nombreuses distinctions, il se mérite entre autres, le prestigieux Coq D'or du Publicité-Club pour Hergé à Montréal. Un événement marquant de sa carrière fut la création de l’emblème officiel de l’astronaute Julie Payette en 1999. 

Avec la vitalité qu’on lui connaît, toujours le même dynamisme, toujours la même force, toujours la même intensité de couleur.