Jean-Guy Desrosiers

Afficher en Grille Liste

1 article

par page
Par ordre croissant
  1. l'étang près de la ferme

    LES ARTISTES ET OEUVRES

    l'étang près de la ferme
    Disponible
    1 348,12 $CA
  2. Joies hivernales

    LES ARTISTES ET OEUVRES

    Joies hivernales
    Disponible
    1 348,12 $CA
  3. Si beaux les Caps

    LES ARTISTES ET OEUVRES

    Si beaux les Caps
    Disponible
    1 213,31 $CA
Afficher en Grille Liste

1 article

par page
Par ordre croissant
Jean-Guy Desrosiers

Né à Sorel (Québec) en 1934, Jean-Guy Desrosiers s’est très tôt dirigé vers Québec pour y faire carrière et en traduire l’aspect unique. Il s’est laissé inspirer par le Château Frontenac, La Citadelle, La Basse-Ville, etc. La ville, son port, ses falaises, l’ile d’Orléans et ses trésors historiques sont pour lui un sujet en or. 

En dépit de la kyrielle de peintres qui a illustré cette ville, Desrosiers a réussi à se démarquer. Ses images urbaines ont visiblement Québec comme point de départ, mais sous son pinceau, le milieu est transfiguré, idéalisé et métamorphosé. Les constructions dansent et chantent comme par un jour de fête et l’artiste laisse aller son imagination débordante. 

L’artiste se dit autodidacte, même s’il a fréquenté l’École technique d’Ottawa et l’École des beaux-arts de Québec, et qu’il a enseigné les arts plastiques à Québec. Il est membre de la Société artistique de la Ville de Charlesbourg ainsi que de l’International Arts Guild de Monte-Carlo. 

Même s’il n’est pas un paysagiste dans le sens ordinaire du terme, Desrosiers a constitué une collection de tableaux incomparables qui célèbrent la beauté de la nature d’ici qui nous est si familière.