Stefan Horik

Afficher en Grille Liste

1 article

par page
Par ordre décroissant
  1. Splendide automne - quadriptyque- sans cadre

    LES ARTISTES ET OEUVRES

    Splendide automne - quadriptyque- sans cadre
    Vendu
    3 674,71 $CA
  2. Moment magique

    LES ARTISTES ET OEUVRES

    Moment magique
    Vendu
    4 770,60 $CA
  3. Un beau dimanche

    LES ARTISTES ET OEUVRES

    Un beau dimanche
    Disponible
    3 796,48 $CA
  4. La traversée de Charlevoix

    LES ARTISTES ET OEUVRES

    La traversée de Charlevoix
    Disponible
    3 800,83 $CA
  5. Complémentaire

    LES ARTISTES ET OEUVRES

    Complémentaire
    Vendu
    3 800,83 $CA
Afficher en Grille Liste

1 article

par page
Par ordre décroissant
Stefan Horik

Stefan Horik est né à Québec en 1965. Enfant, il voyage beaucoup avec ses parents jusqu’au jour où toute la famille s’installe dans une vieille ferme dans Charlevoix. Son père se met à peindre à plein temps. Stefan est donc initié très tôt à la peinture et aux voyages. Cependant, il choisira d’abord la musique comme forme d'expression artistique. Il étudiera même au Conservatoire de musique de Québec pendant deux ans avant de réaliser que le feu sacré n’est pas au rendez-vous. Il décide alors de faire un baccalauréat en informatique à l’université de Sherbrooke. C'est à cette époque qu'il recommence à dessiner plus sérieusement. 

Stefan obtient son diplôme en 1989 et, au lieu d’aller travailler dans un grand centre urbain comme la majorité de ses camarades, il revient s’établir à Baie-Saint-Paul où il fonde sa propre entreprise d'informatique. Et commence à peindre pendant ses loisirs. La peinture devient pour lui une vraie passion et, en 1996, il expose pour la première fois au Centre d’art de Baie-Saint-Paul dans le cadre de l'événement Panorama. La vente de ses tableaux cet été-là l’encourage à continuer et sa passion pour la peinture ne fait que s'accentuer.  

En 2001, il vend son entreprise pour se consacrer à temps plein à la création. Il fait alors sa première exposition solo qui connaît un vif succès. Au début, le fait de peindre des scènes figuratives principalement inspirées de Charlevoix était naturel pour lui car il a admiré ses paysages toute sa vie. De plus, il a eu son père comme «mentor» pendant de nombreuses années. Cependant, au fil du temps, Stefan a eu envie d'explorer d'autres avenues et s'est mis à peindre uniquement à la spatule et de façon très spontanée, des tableaux de facture plus contemporaine.